Membres

samedi 18 février 2017

Léviatemps de Maxime Chattam



4° de couverture

Paris, 1900. L'Exposition universelle bat son plein. Mais loin des artères lumineuses, au cœur de la ville, c'est un sang noir qui bat au diapason. Et coule inexorablement, au rythme des crimes commis par un tueur... diabolique.
Plusieurs filles de joie, déjà, en ont été victimes. Choqué par l'immobilisme de la police, l'écrivain Guy de Timée arpente les rues sordides, et même les égouts, dans sa traque insensée du monstre. Chaque minute compte... et tue.



Mon avis 

Guy de Timée, va quitter  sa vie monotone, il abandonne sa famille pour aller vivre et écrire dans un endroit assez  particulier, une maison close parisienne.
Un meurtre ignoble va se passer dans la rue et il va devoir faire sa propre enquête à l'aide d'une jeune prostituée Faustine et un policier qui faisait partie de la liste des amants de la victime, Milaine.
Tous les trois vont vivre des moments très angoissants dans les bas quartiers de la capitale et aussi sous les catacombes.
Ce roman est vraiment très addictif car je ne l'ai pas lâché jusqu'à la fin avide de savoir la vérité.
Les personnages qu’ils vont soupçonner sont vraiment étranges et faisant partis d’un cercle secret, ils se livrent à des rituels assez étranges.
Que se cache t'il sous la grande exposition universelle?
Pourquoi le tueur s'en prend à des hommes et des femmes et que le mode opératoire et parfois différent?
Empoisonnements et éviscérations sont deux manières de tuer qui nous poussent à nous poser beaucoup de questions.
Guy de Timée à des doutes sur plusieurs personnes, la surprise de la fin est étonnante et assez énorme.
J’ai adoré et je vous le conseille vivement, apparemment il y a une suite que je vais me procurer bientôt, car Les abysses du temps sont deux livres :
-Léviatemps
-Requiem des abysses.
Vivement la suite. 

  Auteur 



Maxime Chattam, nom d'auteur de Maxime Drouot, est un romancier français, spécialisé dans le roman policier.

Au cours de son enfance, le jeune Maxime fait de fréquents séjours aux États-Unis: sa première destination en 1987 est Portland dans l'Oregon, ville qui lui inspirera son premier thriller ("Le 5ème règne", 1999). Rêvant d'abord d'être comédien, il suit le Cours Simon, devient figurant dans un spectacle de Robert Hossein et joue dans plusieurs téléfilms.

Il fait plusieurs petits boulots et reprend ses études de Lettres modernes. Pour se faire connaître du milieu du livre, il devient vendeur de romans policiers à la FNAC.

Il suit une formation de criminologie pendant un an où il étudie la psychiatrie criminelle, la police technique et scientifique et la médecine légale. Il assiste même à des autopsies et rencontre des spécialistes pour préparer son roman.

Toujours libraire, il consacre ses week-ends à son projet de thriller. Il rédige "L'âme du mal" en 2001, qui est publié l'année suivante chez Michel Lafon. Ce roman devient le premier volet de la "Trilogie du mal," suivi de "In Tenebris" et "Maléfices."

Maxime Chattam est membre du collectif d'artistes La Ligue de l'Imaginaire.Il est marié à l'animatrice Faustine Bollaert depuis le 31 août 2012 et papa d'une petite fille, Abbie, née le 18 juillet 2013. Il a aussi un petit garçon, Peter, né le 24 juillet 2015.

Le Cinquième Règne est publié bien plus tard, en 2003, sous le pseudonyme de Maxime Williams.

Illuminati révolution de Freeric Huginn



4° de couverture 

Imaginez qu’un matin au réveil, tout ce que vous teniez pour vrai, se révèle faux.
Imaginez encore que tout ce qui vous entoure est un leurre et que vous même participez à votre insu à ce mensonge généralisé. Imaginez qu’un jour vous trouviez la solution pour remédier à cela. Imaginez que vous tenez votre destin et celui de l’Humanité tout entière entre vos mains. N’imaginez plus, ce monde est le vôtre... Un matin, tandis que Loïc se regarde dans le miroir de sa salle de bains, quelque chose ne tourne pas rond.
Qu’est ce qui cloche encore chez lui ?
 Une étrange lueur enveloppe tout son corps. Même les objets sont touchés par cet inquiétant phénomène. Quant à ces effroyables hallucinations monstrueuses, vont elles enfin s’arrêter ? Après avoir consulté plusieurs médecins, Loïc va dorénavant devoir se confronter à son destin, mais les Illuminatis veillent...
Qui sont ils ?
Que lui veulent ils ?
Et pourquoi l’avoir choisi lui, le petit vendeur informatique minable, dont la vie semble bien insignifiante comparée aux projets occultes et mégalomaniaques de ces Maîtres du monde ? Et qui est Raoul, cet homme insolite qui va lui tendre la main et l’initier au Tarot de Marseille alors que celui ci est au plus bas ?

Mon ressenti 




 J'ai commencé ce livre hier matin et je l'ai avalé d'un trait, l'écriture est vraiment sympa, le style trop cool.
Loïc est un jeune informaticien qui va se découvrir un matin en allant au boulot, un don incroyable, il voit les auras, des lumières qui ornent la tête des gens, les couleurs varient selon leurs chakras et parfois c'est terrifiant.
C'est le début d'une histoire vraiment passionnante avec des aventures amusantes qui m'ont vraiment beaucoup dépaysé.
Il va devoir apprendre à se servir de son don, et aussi devoir affronter des personnages très antipathiques, grâce à Raoul un chauffeur de taxi hors normes,  sa vie va devenir intéressante et le changer de sa routine quotidienne et surtout le sortir de sa solitude.
Un changement de vie, une nouvelle voie et pour Loïc, une histoire vraiment prenante et amusante à certains passages. 
J'ai passé un excellent moment de lecture merci aux nouveaux auteurs de nous changer un peu de lectures.

 


Pour le commander voici le lien:

Illuminati révolution de Freeric Huginn



Auteur 

Freeric Huginn




Né en 1971 dans un patelin du sud de la France, j’ai très vite découvert que ma plume avait le don de chatouiller mes profs dans le mauvais sens du poil. 
Chose qui, soit dit en passant, n’était pas pour me déplaire... Et même si décrire la Joconde d’un sourire constipé aux coins des lèvres m’a valu, entre autres, les ires de l’une d’entre eux, j’ai continué malgré cela à les titiller sévère tel un taon accroché à la croupe d’un canasson. 
Que voulez-vous, il ne fallait pas me forcer à lire ma rédaction à toute une classe devenue hilare, ça m’a donné des idées...

Je suis le caillou dans ta chaussure. Ce petit gravier parmi tant d’autres qui t’obligera à t’arrêter en chemin afin de pouvoir reprendre ta route d’un pied léger.

Freeric Huginn est un écrivain Français, passionné par le Tarot de Marseille et la littérature, formateur au sein d'une Association Chantier école. ( amazon)

vendredi 10 février 2017

Les démoniaques de Mattias Köping


Vidéo Ring

 4° de couverture 

Drogues, meurtres, esclaves sexuelles, pédophilie. 
Au cœur d'un village qui borde l'autoroute, entre marécages lugubres et forêts profondes, un monstre se déploie. 
Depuis la souille, son repère situé au cœur de la forêt, l'Ours dirige son clan d'une poigne de fer et repousse chaque jour les frontières de son empire criminel. 
Sa fille Kimy n'a qu'une obsession: attendre froidement l'heure de la vengeance. 
Car si personne ne se souvient de son visage, nul n'oubliera sa colère. 


Mon ressenti 

Voilà mon impression en lisant ce roman on est carrément emporté en enfer donc  accrochez-vous bien, et surtout âmes sensibles s’abstenir de le lire, laissez-le pour les autres lecteurs amateurs de gore et d' histoires où les personnages sont biens écœurants.
Oui, il est très dur comme livre et malgré des passages insoutenables, j’ai été complétement entraîné dans le monde tordu de Kimy car ça bouge au pays des bouseux. 
Un monde de pognon , de chasse, de trafics de drogues et de prostituées. 
C’est dans un village où règnent la terreur et la folie d’une famille complétement ravagée qui gangrène tous les alentours. 
Mais comme moi si vous voulez connaître l’histoire de Kimy, n’hésitez pas car il n’y a pas que du gore, du sexe et de la violence.

Après moi j’aime beaucoup les livres bien percutants qui me donne envie de hurler quand je les referme    .Nonnnnnnn . 

C’est aussi une belle histoire d'amour car  Kimy commence à lire et même si elle n’aime pas trop son premier bouquin, grâce à la lecture d'un livre qu'elle a piqué, elle va rencontrer un homme, Henri professeur de français en dépression. 
 Henri a un passé très douloureux comme elle se qui va créer une attraction entre nos deux personnages, il y a une bonne dose d’amour qui ressort de cette rencontre inattendue.
Nos personnages en souffrance vont tout faire pour éradiquer le mal, et il va y avoir du boulot dans ce village où presque tout le monde est corrompu, et il faut que justice soit faite et c'est ça qui est bon. Une bonne dose d'action et ça déboîte dans ce trou paumé
Je vous laisse découvrir l'Ours, Kimy et tout le village de Viaduc-sur Bauge et ses endroits malfamés.  

Un grand bravo à l’auteur pour son roman  noir que j’ai englouti, vraiment trop bon. 

Quand la vie nous a tellement abimé, est-ce qu'on peut être sauvé ? 

Pour le commander c'est ici :


 L'auteur 

Mattias Köping vit en Normandie. ll partage son temps entre deux grandes passions, les arts martiaux et la littérature.

mercredi 8 février 2017

Le cœur du pélican de Cécile Coulon



4° de couverture 

Courir toujours plus vite, plus loin, à en user son corps, sa jeunesse, ses rêves... Anthime est un gamin comme les autres quand il découvre, avec sa sœur, la bourgade sans caractère où ses parents emménagent. Jusqu'au jour où il se démarque par sa rapidité à la course et devient le Pélican, une sorte de mythe dans la région. Seulement l'adulation, la notoriété et le succès se fracassent sans rémission quand ses tendons d'adolescent mal entraîné le trahissent en plein élan. Il doit abandonner la course, faire le sacrifice de ses ambitions et de son amour pour Béatrice. Foudroyé par la trahison de son corps insolent, l'homme qu'il devient s'englue dans la médiocrité : il épouse Joanna, timorée et sans charme, s'ankylose dans une profession ennuyeuse... Et c'est d'un type bedonnant et sinistre que se moquent, vingt ans plus tard, ses anciens camarades. L'humiliation embrase sa colère et gifle cruellement son orgueil. Le Pélican pourra-t-il encore déployer ses ailes et se forger un destin digne de sa légende ? Une écriture survoltée taille et grave comme une pierre dure, la violence, la souffrance et la rage qui hantent le personnage du Cœur du Pélican.

 Mon avis 

Anthime va nous emporter dans sa course folle et j'ai parcouru des kilomètres grâce à la plume de Cécile Coulon qui nous raconte son parcours bien cabossé avec brio.
Il ne se plaît pas dans sa vie d'homme marié, surtout avec une femme comme Johanna. Il ne la désire pas et surtout il l'aime pas, je rajoute juste que je l'aimais pas non plus, le stéréotype de la femme au foyer chiante à mourir.
Il se met au défi de retrouver son corps d'athlète et de courir derrière son passé et en compagnie de sa sœur Héléna,  dans ses pensées son premier amour Béatrice qui ne le quitte jamais.
Dur dur,  ce roman avec un homme qui nous fait de la peine, Anthime se laisse aller et c'est grâce aux moqueries qu'il va se réveiller et se mettre un bon coup de pied au cul.
 On a vraiment l'impression d'être dans la tête du personnage principal et de subir toutes ses souffrances et ses doutes.
J'ai aimé ce roman qui montre que dans la vie quand tout se passe mal, on peut toujours aller voir ailleurs et prendre la poudre escampette c'est ce que j'ai fait aussi souvent.
Je suis contente d'avoir lu ce livre qui m'a plu et beaucoup ému, une histoire d'une vie, d'un homme malheureux qui a compris ses erreurs de parcours.
Je vous conseille cette lecture. 


 Auteur 





Cécile est Coulon est née en 1990. Après des études en hypokhâgne et khâgne à Clermont-Ferrand, elle poursuit des études de Lettres Modernes. Elle consacre actuellement une thèse au "Sport et Littérature".
Son premier roman Le voleur de vie et son recueil de nouvelles Sauvages ont paru aux Éditions Revoir.
Outre son goût prononcé pour la littérature, de Steinbeck à Luc Dietrich, Nathalie Sarraute ou Marie-Hélène Lafon en passant par Tennessee Williams, Stephen King ou Prévert, elle est aussi passionnée de cinéma (Pasolini, La nuit du chasseur, The Big Lebowski, L’année dernière à Marienbad, Bruno Dumont, Duncan Tucker, Larry Clark, John Waters) et de musique (Elvis Presley, Jerry Lee Lewis, Chuck Berry, Ramones, Lesley Gore, Otis Redding, John Legend).
Quatre de ses romans ont paru aux Éditions Viviane Hamy : Méfiez-vous des enfants sages (2010), Le Roi n’a pas sommeil (2012, couronné Prix Mauvais Genres France Culture / Le Nouvel Observateur la même année), Le Rire du grand blessé (2013) et Le Cœur du Pélican (2015). Le prochain, Trois saisons d’orage paraîtra en janvier 2017.
( photo au salon Littérature et journalisme, Le livre à Metz 12/04/2015)